Stories

Au sein de la coopérative, on y trouve les différentes couches de femmes : veuves, mariées, mères célibataires, jeunes filles. Elles sont toutes engagées pour un seul but : l’autonomisation des femmes. Grâce à la vente des savons toutes ces femmes parviennent à subvenir à leur besoin
Les femmes de Diéma se sentent valorisées
L'association « Saniya » a démarré ces activités avec 25 femmes qui cotisaient 2 000 FCFA (US$ 0,54) à chaque réunion pour faire fonctionner l’unité de fabrication de savon. Au fur et à mesure que les activités avançaient avec la vente des savons, d’autres femmes se sont ajoutées à l’coopérative.
Show Filters Hide Filters
Country
Sector
Topics
Sort by