M’Bagne : La mue vers des citoyens responsables et autonomes dans le plaidoyer

Du 2 au 5 février 2015, WorldVision a mené une formation inédite à Mbagne, dans la commune du Brakna, au sud de la Mauritanie : 60 citoyens issus du village, ont été initiés et entraînés au concept-outil du «CVA» (citizen voices and actions – voix et actions citoyennes).

 

Il s’agit de donner à la communauté de M’Bagne, les moyens informatifs, organisationnels et de réseaux, pour mener par eux-mêmes et pour eux-mêmes, les plaidoyers en faveur d’une meilleure qualité des services publics dans leur village. En l’occurrence, pour cette première familiarisation avec le CVA, la communauté a été formée à pouvoir faire un plaidoyer pour une amélioration de la santé maternelle et néonatale dans leur commune.

«Cette méthodologie pour un plaidoyer participatif de la communauté de Mbagne, va nous donner un instrument privilégié pour identifier nos besoins, en termes de services publics, et faire en sorte d’obtenir la mise à disposition de ces services, dont les manques auront préalablement été identifiés et prouvés» affirme Amadou Malick Diyé, instituteur à l’école de M'Bagne.

Un enthousiasme manifeste de la communauté de Mbagne pour cet outil, que les femmes notamment, voient comme une extension pratique de leur volonté d’autonomisation, et de prise en charge indépendante de leurs problématiques de services publics.

«Nous avons un vrai problème d’éducation ici. Nous manquons clairement d’écoles et d’instituteurs. Notre coopérative de femmes en a parlé au directeur de l’une des deux écoles du village. Le CVA nous aidera à préparer un plaidoyer efficace en cette faveur» assure Kadiata Sikaka, femme du village, et membre de la coopérative féminine de Mbagne.  Tout manque en termes d’éducation dans la commune» opine à côté le directeur de l’une des écoles interpelé par Kadiata, Diop Hamadi Djibi.

«Le CVA vise également à conscientiser les communautés sur leurs propres responsabilités et devoirs, au-delà de leurs droits»

Redevabilité de la communauté de M’Bagne

«Le CVA vise également à conscientiser les communautés sur leurs propres responsabilités et devoirs, au-delà de leurs droits» clame durant la réunion de formation aux CVA, Malick Bal, agent de développement à World Vision Mauritanie. Une conscientisation citoyenne nécessaire pour lever certains blocages et complexes inhérents à la communauté, notamment dans leurs rapports avec les autorités publiques.

«Le maire, le Hakem, le député, et le président, tous sont là pour être au service des citoyens. Il s’agit avec le CVA de lever un blocage commun dans les esprits : que les autorités sont inaccessibles. Les communautés doivent apprendre à se valoriser, et valoriser leur pouvoir d'influence en tant qu’entité de groupes» explique Dieynaba Dia-Barro, coordinatrice nationale pour le Plaidoyer, à World Vision Mauritanie.

Un outil de plaidoyer donc, qui résulte d’un constat d’échec des anciennes politiques qui visaient à livrer clé en mains le bien-être aux populations, à faire les choses à leur place. "Aujourd’hui il s’agit d’outiller les communautés pour tendre par eux-mêmes, pour eux-mêmes, vers ce bien-être" continue Dieynaba Dia-Barro.

Un optimisme partagé par tous les leaders d'opinion de la commune de M'Bagne, formés durant cette opinion à la maîtrise de cet outils. «World Vision arrive à point nommé : c’est comme si on avait de la poudre aux yeux, qui nous obstruait la vue, et le CVA est de l’eau fraîche qui enlève cette poussière, et nous donne une perception claire de nos problèmes, et les moyens d’y remédier par nous-mêmes» partage Bakar Ould Brahim, membre du panel communautaire qui participe à l'une des sessions de formation, dans une des salles de la mairie de M'Bagne.

un engouement de la communauté, et une appropriation déjà quasi-immédiate, que l'on constate lors du jeu de rôle qui suit la théorie pour montrer la nature et le ton des liens à nouer entre la communauté, les autorités publiques, et le comité de gestion-suivi du plaidoyer : On visualise alors mieux l’imprégnation et le sérieux de cette communauté de M'Bagne, des principes et méthodes de cet outil de plaidoyer.