Jeûne Solidaire: La mobilisation contre la violence commence

  • World Vision a mobilisé plus de 500.000 jeunes à l’aide de cette initiative
  • Les activités et les évènements se tiennent dans 15 pays de l’Amérique Latine 

 

San José, Costa Rica, le 14 février 2018.- Pour la septième année consécutive et en début de carême, l’organisation humanitaire World Vision invite la société civile, notamment les jeunes, à joindre la mobilisation continentale « Jeûne Solidaire » qui commence mercredi le 14 février et conclura le dimanche 25 mars de cette année

Jeûne Solidaire 2018 est un appel à la population des jeunes latino-américains pour devenir des agents de changement actifs au moyen de plusieurs activités, y compris des concerts, des conférences, des journées de prière et de jeûne, entre autres. L’initiative repose sur le thème principal de la campagne globale de World Vision : « Ensemble nous éliminons la violence contre les enfants » qui a pour but de sensibiliser la société au sujet de la violence contre les enfants et comment agir en faveur de la protection des enfants.

“Nous invitons les jeunes à participer d’une période de jeûne le dernier jour de la mobilisation. Notre proposition est d’abandonner pendant douze heures le confort quotidien, comme par exemple ne pas regarder la tv, ne pas utiliser le portable ou ne pas manger certaines nourritures ; tout ceci comme un geste de solidarité avec les enfants les plus vulnérables, mais aussi comme un acte de dénonciation devant la société qui, avec ses paroles, ses actions et ses attitudes continue à perpétuer la violence », a affirmé M. Harold Segura, Directeur Régional d’Affaires Ecclésiales pour World Vision.

Dans ce sens-là, une étude récente de perception effectuée par cette organisation a montré que 98% des enquêtés en Amérique Latine estime que la violence a des effets négatifs sur la santé et l’éducation des enfants. Également, 68% des latino-américains enquêtés souligne que la violence contre les enfants a augmenté lors des 5 dernières années. D’autre part, l’abus sexuel est considéré comme la forme de violence la plus nuisible ; néanmoins, l’abus physique et psychologique est perçu comme la forme de violence la plus fréquente. La recherche a aussi signalé que le Mexique, le Brésil et le Pérou sont considérés comme les pays présentant le plus grand nombre de risques pour les enfants latino-américains. 

“Dès son lancement en 2012, le Jeûne Solidaire a été une action essentielle. Il renforce notre mission de créer une société plus juste et sûre pour les enfants. Il faut signaler que plus d’un demi-million de personnes se sont jointes à ce mouvement dans 15 pays de l’Amérique Latine et des Caraïbes » a déclaré M. Segura.  

 

Pour plus d’information:

Mishelle Mitchell, Directrice Régionale de Communication, World Vision LAC

Mishelle_Mitchell@wvi.org | +506 8817 5727

 

Víctor Martínez, Officier Régional de Communication, World Vision LAC

Victor_Martinez@wvi.org | +521 55 1331 0127