Senegal Education and Lifeskills cover image

Education & Competences de Vie

Ce que nous voulons faire:

Nous voulons que tous les enfants du Sénégal aient la possibilité de recevoir une éducation de qualité qui les préparera aux opportunités et aux défis du futur. Nous travaillons dans ce sens en:

-accroissant l’accès des enfants aux possibilités d’éducation formelle et non formelle ;

-assurant que les enfants qui vont à l'école apprennent ;

-équipant les communautés pour soutenir l'éducation et participer à la gestion efficace des écoles ;

- en veillant à ce que les enfants non seulement en apprennent davantage sur les universitaires, ils apprennent également les valeurs civiques et morales ainsi que leur place et leur rôle de citoyen à la fois dans leurs communautés et dans leur pays.

Quel est le problème?

Un manque d'enseignants qualifiés, une infrastructure inadéquate, une pénurie de matériel pédagogique et des méthodes d'enseignement obsolètes et inefficaces, associées à des communautés avec un très faible niveau d'éducation et d'alphabétisation signifient que de nombreux enfants viennent de milieux qui n'apprécient pas l'éducation scolaire et ceux qui le font peuvent toujours ne pas apprendre les compétences dont ils ont besoin pour réussir plus tard dans la vie.

Comment World Vision aborde-t-il les problèmes?

Nous travaillons avec les écoles pour veiller à ce que les enseignants disposent de la formation, des outils et du soutien nécessaires pour pouvoir enseigner efficacement. Nous travaillons également avec les communautés pour sensibiliser les parents et les tuteurs sur l’importance de soutenir leurs enfants dans leurs travaux scolaires.

Est-ce que cela marche?

World Vision Sénégal appuie l’Etat du Sénégal dans l’amélioration de la qualité de l’éducation, en « augmentant considérablement le nombre d’enfants qui savent lire à l’âge de 11 ans ». L’approche « Unlock Literacy » est mise en oeuvre dans 19 programmes de World Vision Sénégal avec pour objectif d’améliorer les compétences en lecture des élèves des trois premières années des écoles élémentaires (CI – CE1).

Cette approche allie la formation des enfants sur les cinq composantes de la lecture innovante, la mise en place de clubs de lecture au niveau communautaire, la formation des parents sur le soutien des enfants à domicile et la création de ressources additionnelles de lecture à partir du matériel local. Ainsi, depuis 2016 après le projet pilote de deux ans, les enseignants des classes concernées sont formés chaque année et suivis par les inspecteurs grâce à des outils stabilisés et partagés avec les différents acteurs.

En 2019, le nombre de clubs de lecture a augmenté de même que le nombre d’animateurs de clubs et d’enseignants formés sur l’approche ;

• 19,281 enfants fréquentent les clubs de lecture au niveau communautaire ;

• 294 clubs de lecture en milieu communautaire mis en place ;

• 324 volontaires communautaires formés pour soutenir les enfants ;

• 11,974 livrets de lecture créés.

Cette approche, qui nous avait permis en 2016 d’améliorer considérablement le taux d’enfants qui savent lire et comprendre de 1% à 46% dans 3 programmes pilotes, a été mise à l’échelle dans cinq de nos régions d’intervention. Une étude de référence a été effectuée en début d’année scolaire 2019 de même qu’une évaluation annuelle en fin d’année scolaire 2019.

Pour quel impact?*

L’étude de référence effectuée sur les 3,663 enfants de la classe de CE1 évalués avec l’outil School-Based Test About Reading (STAR) grâce au logiciel Tangerine, disponible sur les tablettes avec le soutien des enseignants, a montré que 790 enfants savent lire et comprendre soit 22%. À l’évaluation en fin d’année scolaire la proportion d’enfants qui savent lire et comprendre est passée de 22% à 37% soit une augmentation de 15 points. Ces performances sont le fruit d’une augmentation du nombre de clubs de lecture et d’une forte participation des enfants aux activités des clubs qui disposent des milliers de livrets de lecture créés à partir des histoires locales et distribués dans les communautés. Il faut également noter que la formation des enseignants a été approfondie avec un suivi / supervision rapproché par le corps de contrôle. World Vision Sénégal s’est donc résolument engagé à atteindre les standards du gouvernement avec un résultat de « 80% des élèves qui savent lire et comprendre » d’ici 2025.

*Chiffres à partir de 2019