Senegal_Health and Nutrition cover image

Sante et Nutrition

Ce que nous voulons faire:

Nous voulons que tous les enfants de moins de 5 ans et toutes les femmes en âge de procréer bénéficient d'un meilleur accès aux soins de santé et à une nutrition appropriée. Nous travaillons dans ce sens en:

-Augmentant le nombre d'enfants protégés contre les maladies

-Augmentant le nombre d'enfants bien nourris

-Nous assurant que les enfants et leurs gardiens ont accès aux services de santé essentiels

Quel est le problème?

Un apport alimentaire insuffisant est le manque de connaissances en matière de nutrition adéquate pour les femmes enceintes ainsi que leur méconnaissance des bonnes pratiques en matière d'alimentation du nourrisson et du jeune enfant exposent les enfants et leurs mères au risque de ne pas recevoir les nutriments dont ils ont besoin pour grandir. Cette situation est exaspérée par l’insuffisance en personnel de santé qualifié et les comportements culturels qui empêchent souvent les femmes de recevoir des soins pré-natals de qualité.

Comment World Vision aborde-t-il les problèmes?

Nous travaillons avec les communautés et le ministère de la Santé du Sénégal pour renforcer le système de santé de base et élargir l'accès aux soins de santé de qualité pour les populations isolées et vulnérables. En fait, tous les enfants de 0 à 5 ans peuvent désormais accéder gratuitement aux soins de santé grâce à une nouvelle politique mise en place par le gouvernement.

World Vision apporte sa contribution aux grands chantiers du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale à travers ses programmes de santé. Ainsi trois interventions phares sont développées au niveau de 7 régions médicales couvrant 19 districts sanitaires adressant adéquatement les axes du Plan National de Développement Sanitaire et Social (PNDSS) 2019 – 2028 (PNDSS) :

L’amélioration de l’état nutritionnel des enfants de moins de 5 ans ;

Le développement des mutuelles de santé en vue d’un accès universel aux services de santé ;

La mise en place et le renforcement des Comités de Développement Sanitaire (CDS) pour améliorer la gouvernance et la redevabilité.

Est-ce que cela marche?

Oui, la mise en œuvre des projets modèles au niveau de ses programmes avec l’intégration des projets de santé comme le Renforcement du Système de Santé Plus - RSS+, le Programme de Renforcement de la Nutrition - PRN, le Projet Intégré de Nutrition dans les régions de Kolda et Kédougou –PINKK, TB-Tuberculose, Maladies Tropicales Négligées – MTN, et SENWASH) nous a permis d’atteindre nos livrables. Grâce à la formation d’une grande coalition au niveau national, la coordination avec nos partenaires au niveau opérationnel à savoir la Région Médicale, les autorités administratives et locales et les communautés, nous avons pu aboutir à une opérationnalisation participative et adéquate à travers les initiatives communautaires (SPC : Suivi Promotion de la Croissance ; MAM : Malnutrition Aiguë Modérée, CVACI : Comité de Veille d’Alerte Communautaire Intégrée, CRC : Cadre de Restitution Communautaire, VADI : Visite à Domicile Intégrée).

Pour quel impact?*

Les interventions citées ci-dessus nous ont permis d’obtenir les résultats ci-après :

• 158 866 enfants ont reçu une prise en charge nutritionnelle dont 81 202 garçons et 77 664 filles ;

• 64 882 personnes ont accès aux services de base, WASH (Eau, hygiène et assainissement) dont 44 635 enfants dans les zones vulnérables ;

• 313 738 enfants malades de moins de 5 ans ont bénéficié de l’initiative de gratuité des soins de santé dans le cadre de la CMU soit 87% dans nos zones de programme ;

• 122/122 mutuelles de santé appuyées et fonctionnelles soit 100% ;

• 56/56 comités de développement sanitaire appuyés et mise en place soit 100%.

*Chiffres de 2019