Formation des leaders religieux sur l'acte 3 de la décentralisation

« Le tout est plus grand que la somme de ses parties.»

« Ce vieil adage représente avec justesse le genre d'approche fondée sur la collaboration interconfessionnelle qui est nécessaire pour un impact fort pour le bien-être des enfants, leur familles et leur communauté », disait Daniel Diyombo, le Manager de l’Unité Foi & Développement Manager à World Vision lors d’une journée d’orientation sur l’Acte 3 de la décentralisation pour des Leaders religieux qui a lieu à Dakar ce mardi 26 juillet 2016.

Qui ouvre la voie ?

De par son caractère confessionnel, World Vision Sénégal travaille avec les églises locales et les Organisations basées sur la Foi pour leur capacitation afin de mieux servir les communautés en particulier les enfants en termes de bien être spirituel et physique. World Vision en partenariat avec l’ONG Jamra et sous le haut patronage du Ministère de la décentralisation a organisé une journée d’orientation sur l’acte 3 de la décentralisation pour 25 Leaders religieux au niveau national où ont pris part des prêtres, des Imams et des Pasteurs.

Quelles sont les principes fondamentaux de l’Acte III de la Décentralisation ?

L’Acte 3 de la décentralisation est une option stratégique des pouvoirs publics pour contribuer et créer des territoires viables, compétitifs et porteurs du développement durable. Le Leadership religieux au niveau national se doit de bien comprendre l’acte 3 de la décentralisation pour mieux s’insérer au sein des collectivités et accompagner les actions de développement communautaires dont ils sont porteurs (Ecole, Centre de santé, Micro-crédits). « Le dialogue des religieux conduit le Sénégal à la stabilité. Et ça c’est au coeur des politiques du Chef de L’Etat » affirmait Abdou Aziz Diouf, Conseil Technique du Ministère de la Gouvernance locale du développement et de l’aménagement du territoire lors du mot d’ouverture.

Tous impliqués pour mieux faire le plaidoyer pour le bien-être des enfants.

« C’est la première fois que j’échange sur l’Acte 3 de la Décentralisation et cela va beaucoup m’aider dans mon travail en tant que Pasteur » Telle était la réaction de Pasteur Adama Faye après avoir passé la journée d’orientation organisée par World Vision Sénégal. Imam El Hadj Thiam, du Conseil Supérieur Islamiste atteste que « les leaders religieux sont mieux placer pour sensibiliser leurs communauté sur l’Acte III de la décentralisation ». Tout le monde s’est mis d’accord sur le fait que plus les religieux sont impliqués, mieux les résultats seront positifs pour les communautés, et pour le bien-être de leurs enfants. La journée leur a offert une meilleure compréhension de la L’Acte III de la décentralisation, ainsi que l'apprentissage du mode de fonctionnement d’une collectivité locale, mais aussi de s’approprier les outils qui permettent d’augmenter le niveau de gestion des Eglises et Organisations basées sur la Foi. Imam Welle a affirmé que “ la journée d'orientation organisé par World Vision Sénégal et Jamra, nous a fait comprendre la nécessite de discerner les besoins de notre communauté. »

A la clôture de la journée d’orientation Imam Abdoulaye Lam attestait que « World Vision, en nous montrant le type & l’intérêt des relations qui doivent exister entre nous tous (les Organisations basées sur la Foi ; les autorités locales et les services déconcentrées de l’Etat), nous permet et nous outille d’une manière pratique et complète dans la gestion participative des collectivités locales. En outre, il faut organiser une participation beaucoup plus large parce que les leaders religieux sont les agents de développement »

Et ils s’engagent.