Caravane de visite d’échange et de plaidoyer des conseils municipaux d’enfants de Bababé, Kaédi et Aghorat à Nouakchott du 3 au 6 avril 2017

Dans le cadre des activités de World Vision Mauritanie, à travers son département pour la Protection et la Participation des enfants, une visite d’échange et de plaidoyer a été organisée du 3 au 6 avril 2017, en faveur des conseils municipaux d’enfants de trois communes : Bababé, Kaédi et Aghorat.

 Cette caravane de visite est l’œuvre d’une collaboration entre World Vision Mauritanie par le billet de son projet participation et le Ministère des Affaires sociales, de l’Enfance et de la Famille.

L’objective principale de cette caravane était  le partage d’expériences de ces Conseils avec leurs collègues de Nouakchott et faire le plaidoyer auprès du ministère chargé des affaires sociales de l’enfance et de la famille, à l’UNICEF et auprès de world vision, sur les questions portant sur le bien-être des enfants mauritaniens et plus particulièrement ceux de Kaédi Bababé et Aghorat.

La première journée de la visite était consacrée à la réunion d’échange, de bienvenue et de plaidoyer au niveau du ministère des Affaires sociales en présence effective de Mme le Ministre, Maymouna Mohamed Taghi et son équipe. Cette dernière a souhaité la bienvenue aux enfants et exprimé sa fierté et sa joie de voir des enfants engagés, et pleins d’espoir qui viennent à Nouakchott pour s’exprimer sur les problèmes de leurs pairs dans leurs localités une première d’ailleurs dans l’histoire de la participation des enfants en Mauritanie. Mme le ministre a aussi souligné que c’est une nécessité que les enfants ait des représentants capables de parler pour eux et que ses derniers doivent multiplier leurs déplacement dans la capitale et à l’intérieur du pays pour plus d’échanges avec les autorités.

« Le conseil municipal de Bababé a été créé en Juin 2016 et nous faisons principalement des activités de sensibilisation sur des thèmes comme les enfants sans papiers qui sont privés d’aller à l’école, l’hygiène, l’éducation et la santé, le mariage précoce et forcée et toute autre forme de violences faite aux enfants. Nous organisons des réunions le 20 de chaque mois en présence de notre moniteur et de tous les membres du Conseil. On se met d’accord sur nos activités et sur la démarche à suivre et ensuite nous commençons à sensibiliser les gens, quartier par quartier et parfois nous faisons même du porte à porte. Je constate aujourd’hui un changement de mentalité à Bababé par rapport à avant grâce à nos activités et j’en suis fier comme quand il s’agit des campagnes de nettoyage d’un quartier par exemple, beaucoup d’adultes viennent nous aider. En fin, pour cette visite je m’estime que nous sommes tous chanceux de pouvoir rencontrer Mme le ministre en personne et de parler devant elle des problèmes d’enfants de Bababé et de visiter beaucoup de lieux comme le Musée National et l’Aéroport International Oumtounsy », a declaré Abou Amadou Sow, membre du CME de Bababé.

Les enfants ont ensuite entamé leur visite en commençant par le Musée National où ils ont pu avoir un aperçu sur l’histoire et la culture de la Mauritanie

 « Le conseil municipal d’Aghorat a été créé fin 2016, d’une idée initié par les directeurs d’école de la commune, au nombre de trois. Après plusieurs formations et de l’encadrement, nous sommes à présent en mesure  de nous exprimer sur nos problèmes. Nous avons de nombreuses doléances comme le besoin de construction d’un mur de clôture de l’une des écoles à Aghorat, le problème de l’accès à l’eau, majeur surtout dans les écoles car souvent le directeur lui-même doit aller nous chercher de l’eau de puit, la construction de latrines qui respectent le genre avec leurs dispositifs d’hygiène. Personnellement, je trouve l’idée de faire visiter la capitale aux trois conseils municipaux d’enfants, excellente et constructive car cela nous permet d’avoir plus d’expérience et d’encadrement dans le domaine de la protection et la participation des enfants et nous donne plus de courage pour exprimer nos idées dans l’avenir. Nous avons certainement beaucoup appris et on aura des choses à raconter à nos pairs une fois à Aghorat, et nous remercions infiniment le Ministère des Affaires Sociales, de l’Enfance et de la Famille, World Vision et l’UNICEF pour tout ce qu’ils ont fait pour nous durant cette visite », a déclaré Moustapha Ould Abdallahi, le Secrétaire Général du conseil municipal d’Aghorat.

Les enfants ont aussi découvert  le nouvel  aéroport International de Nouakchott Oumtounsy, et ont pu accéder en exclusivité à la salle d’attente, admirant ainsi l’une des pistes d’atterrissage et quelques avions stationnés.

La caravane des enfants s’est également rendus au bureau de l’UNICEF et ont  reçu des explications sur le rôle de cette structure et comment elle œuvre pour protéger et soutenir les enfants dans le pays. Ils ont par la suite, rencontré le représentant de l’UNICEF en Mauritanie, Monsieur Souleymane Diabate  qui a exprimé la profonde joie de son organisation de les accueillir dans leurs locaux.

 « Cette visite nous a appris encore plus de choses sur les droits des enfants à la protection et à la participation et a été riche en idée et des rencontres intéressantes. Le conseil d’enfant de Kaédi est très jeune, créé en juillet 2016, bien qu’on ait bénéficié  de beaucoup d’encadrements et de formation en matière de communication et de plaidoyer et nous avons un moniteur dynamique. Les rencontres avec Mme le ministre au MASEF et le représentant de l’UNICEF étaient très intéressantes et tous les deux ont bien écoutés ce que nous avions à dire. Je n’aurais jamais cru qu’une telle chose m’arrivera un jour et on était tous fières et heureux durant ces deux rencontres. Cette visite nous a permis de voir le ministre et d’exprimer nos idées et nos doléances et j’espère qu’elles seront entendus et j’aimerai bien que l’on refasse cette caravane de visite prochainement », a déclaré Raki Adama Pam, membre du CME de Kaédi.

Le parcours  s’est terminé par un passage guidé au port autonome de Nouakchott où le groupe a rencontré le Directeur Général et a pu se rendre sur les quais.

Une cérémonie de clôture a été organisée au bord de la plage Terjit Vacances, et les enfants ont reçu du fournitures scolaires en cadeau pour les encourager à exceller à l’école et des mots d’encouragements et de soutien de la part des responsables du MASEF et du département chargé de la protection et la participation des enfants à World Vision Mauritanie. 

Plus d'images dans l'album : https://www.flickr.com/gp/152078347@N06/83G375