Amélioration de la santé des enfants et des mères

La politique dans le secteur de la santé demeure dans la dynamique de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable. Elle est portée actuellement par le deuxième Plan National de Développement Sanitaire avec notamment pour objectif la réduction de la mortalité maternelle et de la mortalité infanto juvénile. Malgré les efforts énormes de réponses par rapport à la réduction de la malnutrition aigüe, le Sénégal n’a pas encore atteint la norme de prévalence inférieure à 7% préconisée par l’Organisation Mondiale de la Santé. Cependant, les projets modèles utilisés dans nos zones d’intervention ont contribué à rabaisser ce taux à 3% mais aussi dans le renforcement des capacités locales dans le suivi de la croissance et la nutrition.En outre, World Vision Sénégal a développé une approche intégrée à travers une synergie d’action entre ses projets et programmes de santé ; ce qui a permis d’atteindre les livrables suivants :
  • 125 515 enfants ont reçu une prise en charge nutritionnelle ;
  • 59 039 enfants adoptent de meilleurs comportements en matière d’hygiène pour lutter contre les maladies diarrhéiques à travers la mise en place de blocs de latrines dans les les écoles et des dispositifs de lavage des mains ;
  • 122 mutuelles de santé appuyées couvrant 383 738 enfants âgés de 0-5ans dans nos zones d’intervention pour renforcer l’accès au soin de santé.

Parmi les enfants de moins de cinq ans vivant dans nos zones d’intervention, seuls moins de 3% souffrent de la malnutrition aiguë. En comparant ce taux à la prévalence au niveau national et aux normes de l’Organisation Mondiale de la Santé, nous pouvons confirmer une performance considérable par rapport à la réduction de la malnutrition infanto-juvénile.Toutefois, il convient de noter que le problème persiste toujours en raison des lacunes dans la couverture et du peu de ressources disponibles pour obtenir cet indicateur aussi proche que possible de 0%, ce qui constitue notre objectif ultime.