Renforcement des capacités des enfants à lire et comprendre

Des investissements importants dans le passé au Sénégal ont donné lieu à une inscription massive dans l’enseignement primaire, mais la qualité de l’enseignement n’a pas donné tous les résultats escomptés, notamment en matière d’alphabétisation des enfants. Pour améliorer la qualité de l’éducation, World Vision Sénégal appuie l’Etat à travers le projet « Unlock Literacy » pour « augmenter considérablement le nombre d’enfants qui savent lire dès l’âge de 11ans ». L’approche « Unlock Literacy » est mise en oeuvre dans 21 programmes de World Vision avec pour objectif d’améliorer les compétences en lecture des élèves dès les trois premières années d’études de l’école élémentaire. Cette approche allie la formation des enfants sur les cinq composantes de la lecture innovante, la mise en place de clubs de lecture au niveau communautaire, la formation des parents sur le soutien des enfants à domicile et la création de ressources additionnelles de lecture à partir du matériel local. Ainsi, de 2016 à 2018 le nombre de clubs de lecture a augmenté de même que le nombre d’animateurs de clubs et d’enseignants formés sur l’approche :
  • 725 enseignants formés sur l’enseignement de la lecture innovante;
  • 212 clubs de lecture en milieu communautaire mises en place;
  • 324 voluntaires communautaires communautaires formés pour soutenir les enfants;
Cette approche a permis une amélioration significative du taux d’enfants sachant lire et écrire, passant de 12% à 58% au cours des 5 dernières années. Il est soutenu par la mesure FLAT (Functional Literacy Assessment Tool), utilisée pour évaluer les élèves à la fin de la dernière étape du primaire (CM1 et CM2) et pour élaborer des plans de rattrapage en lecture.
Cette évaluation des compétences en lecture avec l’outil FLAT depuis 2012 montre une évolution progressive de la proportion d’élève des dernières années du cycle primaire, qui savent lire et comprendre. Il faut noter que cette année, les résultats obtenus de 58% d’enfants qui savent lire et comprendre, dépassent de 10% celles de l’année passée. Elles sont le fruit de la mise à l’échelle du modèle « Unlock Literacy » depuis 2017 dans 21 programmes soient 147 écoles concernées avec 21 825 enfants fréquentant les clubs de lecture en milieu communautaire. Le renforcement de capacités de 725 enseignants a permis de faciliter l’enseignement des cinq composantes de la lecture innovante. Ces enseignants ont reçu un suivi et encadrement rapproché de la part de 28 Inspecteurs de l’éducation formés sur l’approche. Il faut également ajouter que 24 552 ressources de lecture ont été créées à partir de matériel local et mises à disposition dans les clubs. De plus la sensibilisation des parents sur le soutien scolaire des enfants à la maison, a permis d’intéresser les communautés à l’éducation des enfants surtout à la lecture. En définitive, le modèle Unlock Literacy a facilité l’apprentissage de la lecture à l’école, en milieu communautaire à travers les clubs de lecture et dans les familles. Nous avons l’intention d’étendre cette approche très efficace avec le gouvernement à toutes les écoles du pays afin d’atteindre 2 339 834 enfants (âgés de 6 à 11 ans). 
 Nous espérons d’ici 2021 atteindre au moins 80% de ces enfants qui savent lire et comprendre avant la fin du cycle primaire en suscitant en eux le goût de la lecture comme le témoigne cet enfant. "Je m’appelle Fousseyni. Je suis élève en classe de CE1 dans la zone de Darsalam. J’ai 8 ans et je fréquente le club de lecture avec mes amis du village. Dans notre club de lecture, il y a deux volontaires qui nous aident à lire. On les appelle Tonton. Avant l’arrivée des clubs de lecture, beaucoup d’élèves comme moi ne savaient pas lire les lettres et les mots. Ils avaient des problèmes en lecture. Aujourd’hui, avec le club de lecture de mon village, j’apprends et je peux lire correctement maintenant. Pendant les séances de lecture, je lis avec mes amis et nous essayons de comprendre ensemble. Les volontaires nous encadrent bien dans les clubs. Maintenant, je sais lire et beaucoup de mes amis aussi savent lire des lettres et des mots. Pour moi, le club est très important parce qu’il nous aide les enfants de ma communauté et moi à lire et à comprendre les textes."