Journée de l'enfant africain à Palmarin

La 26e édition de la journée de l’enfant africain a été célébrée le Jeudi 16 juin dernier sous le thème : « conflits et crises en Afrique : protégeons les droits de tous les enfants ».

World Vision Sénégal a célébré cette journée Samedi dernier à Palmarin au stade municipal de la ville, une occasion unique pour World Vision :

  • D’informer et de sensibiliser les communautés sur les conséquences désastreuses des violences faites aux enfants, de la négligence, des abus et de la maltraitance
  • De partager les expériences et bonnes pratiques en matière de prévention et de protection des droits des enfants ;
  • De faire un plaidoyer pour une prise en charge totale des besoins des enfants, en particulier les plus vulnérables ;
  • De combattre l’injustice faite aux enfants en les privant de leurs droits fondamentaux.

 

Cette journée s’est déroulée en présence du préfet de Fatick M. Badara Diallo, du Sous-Préfet de Fimela M. Marcel Mbaye Thiaw, du maire de Palmarin M. Louis Seck, du représentant de l’inspecteur Mamadou Faye, ainsi que d’autres personnalités telles que le représentant du ministre de la petite enfance, le représentant du ministre de la culture, enfin la représentante des parents d’élèves et l’association « J’aime rêver » étaient également présent à cette journée.

Forte mobilisation des enfants

Les enfants des communautés de Fimela, Niakhar, Tattaguine, Diakhao, Fatick, et Palmarin sont venus nombreux pour célébrer cette journée et se sont réunis au stade municipal.

La cérémonie a débuté avec la levée des couleurs faite par la gendarmerie nationale, puis elle s’est poursuivie par les allocutions des différents représentants et les prestations des enfants, des mamans avec des chants accompagnés de rythmes sérères, de l’école de Football de Palmarin et du club de Taekwondo.

Engagement des autorités administratives pour protéger les enfants

Les autorités présentes ont tous réaffirmé leurs engagements pour renforcer les systèmes de protection. Le maire de Palmarin M. Louis Seck a fait part des réalisations de sa commune dans ce sens avec la mise en place d’un comité communal pour la protection, la mise en place d’un centre de réinsertion des enfants défavorisés et d’un centre d’éducation spécialisée en collaboration avec l’association « j’aime rêver ».  M. Seck a remercié World Vision pour la prise en charge de tous les aspects liés à l’organisation de la journée.

Le préfet de Fatick M. Badara Diallo a réaffirmé l’engagement de l’Etat du Sénégal à protéger davantage les enfants avec la ratification de la quasi-totalité des conventions et protocoles internationaux relatifs aux droits et à la protection de l’enfant. De même M. Diallo a lancé un appel à tous les parents et partenaires à recentrer leurs efforts et leurs actions pour une meilleure vulgarisation de l’argumentaire sur la protection des enfants mais aussi pour une amélioration de leur situation. En ce sens le préfet a qualifié l’ONG World Vision de « levier de l’émergence » pour sa constance dans l’action, sa plénitude dans l’engagement et son dévouement pour le bien-être de l’enfant.

Allocution de la représentante de World Vision 

La responsable de la zone centre de World Vision (couvrant les régions de Fatick, Kaffrine et Diourbel), Mme Marie Louise Diouf Thiao, a plaidé pour l’engagement et la mobilisation de toute la communauté pour que tous les enfants puissent disposer d’un extrait de naissance, que tous les enfants soient vaccinés à l’âge adéquat, qu’ils soient protégés contre toute forme d’abus, de maltraitance ou d’exploitation et que tous les enfants sachent lire à l’âge de 11 ans. Mme Thiao a aussi demandé l’appui de toute la communauté pour que tous les enfants puissent être à l’abri de la faim, qu’ils soient protégés contre la malnutrition, les viols et les mariages précoces.

En outre, Mme Thiao a rappelé les réalisations de World Vision Sénégal dans ce domaine avec la mise en place de 471 Comités Villageois de Protection de l’Enfant (CVPE) dont 123 au niveau du département de Fatick et de 10 Comités Locaux de Protection de l’Enfant (CLPE). World Vision a aussi soutenu la mise en place d’un CDPE que préside le Préfet du Département de Fatick. Mme Thiao a également rappelé que World Vision a injecté près de 40 millions de FCFA pour la protection de l’enfant dans 13 communes des régions de Fatick et de Kaffrine.

Elle a poursuivi son plaidoyer en demandant à l’Etat de continuer à les accompagner à travers ses services techniques pour que cet investissement ne soit pas vain.

"Enfants, soyons libres et responsables"

Les enfants, à travers leur représentante Mlle Amy Gning ont remercié World Vision, un « partenaire privilégié de l’école sénégalaise » pour tous les efforts consentis en matière de protection des enfants en vue d’améliorer leur bien-être. Elle a appelé les autorités étatiques, scolaires, religieuses, coutumières et les partenaires ; à conjuguer leurs efforts en vue de mettre fin à toutes sortes d’abus et de maltraitance. Les enfants, mobilisés pour leurs droits et engagés dans l’amélioration de leur condition, résument leurs espoirs dans un slogan « Enfants, soyons libres et responsables ! ».

Toutes ces animations ont rythmé la célébration de cette journée dédiée à l'enfant africain. La forte présence de la communauté de Palmarin montre à bien des égards son engagement aux cotés de World Vision pour la protection des enfants.

World Vision travaille quotidiennement pour améliorer le bien être de 8 millions d'enfants d'ici 2021.