"Ensemble pour un Sénégal sans mariage d'enfants": Note de position

World Vision Sénégal a fait le lancement externe de sa nouvelle campagne «Ensemble pour un Sénégal sans mariage d’enfants» le lundi 19 juin 2017 afin de contribuer à la campagne national du Gouvernement Sénégalais contre le mariage d’enfant. Le nom de la campagne montre clairement  que ce problème ne peut être résolu par un individu, un groupe ou une organisation. Ceci requiert  l’engagement de TOUS. De même, World Vision croit fermement que les communautés confessionnelles, c’est-à-dire basées sur la foi, ont un rôle essentiel à jouer.

Une Note de Position en cinq demandes majeures

Dans sa Note de Position, World Vision a formulé cinq demandes majeures :
  1. Harmoniser le cadre institutionnel et juridique de la protection de l’enfant, conformément aux conventions internationales ratifiées par l’Etat du Sénégal, en particulier relever l’âge du mariage des filles à 18 ans.
  2. Augmenter la contribution financière du gouvernement allouée à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Protection de l’Enfance (SNPE).
  3. Redynamiser le réseau national pour l’élimination du mariage d’enfant et finaliser le plan de lutte contre le mariage d’enfant dans le Plan de Travail 2016-2018 de la SNPE.
  4. Elaborer et mettre en œuvre un plan d’action pour renforcer le dialogue entre le  gouvernement, les autorités religieuses et les leaders traditionnels sur l’élimination des mariages d’enfants.
  5. Mettre en place, d’ici Juin 2018, un cadre de suivi approprié pour l’atteinte des Objectifs de Développent Durable (ODDs), notamment  les sous-objectifs 5.3 et 16.2, pour l’éradication des mariages d’enfant au Sénégal d'ici 2030.